Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ?

Cabinet de kinésithérapie
Kiné, ostéo : quelles sont les différences et comment choisir ? Crédit image : Jean-Marc Pascolo (Licence CC BY-SA 3.0)

Bien que semblables au premier abord, kinésithérapie et ostéopathie sont en fait deux disciplines distinctes qui prennent des chemins différents pour parvenir à un but commun : permettre au patient de retrouver un maximum de mobilité.

Le kinésithérapeute (ou physiothérapeute) intervient sur des zones bien précises du corps. Spécialiste des techniques de rééducation, il agit principalement sur les systèmes musculaire et articulaire. On distingue deux grands types de traitement.

  • Le traitement actif : le patient effectue des mouvements et étirements pour rééduquer ou renforcer son articulation ou son muscle. Le traitement actif, ou « auto-traitement », est un aspect fondamental de la méthode McKenzie – cliquez ici pour en savoir plus.
  • Le traitement passif : le kiné agit sur le patient en mettant des parties ciblées en mouvement et en pratiquant étirements et massages.

L’ostéopathe peut travailler sur l’ensemble du corps (muscles, articulation et organes compris) pour traiter la pathologie, et ce même si le problème est localisé.

Pour bien comprendre, on peut comparer le corps à une machine composée d’une multitude de rouages, et une pathologie articulaire ou musculaire à un rouage grippé. Le kinésithérapeute va déterminer de quel rouage il s’agit, et travailler directement sur celui-ci ou sur son environnement immédiat pour le réparer et permettre à la machine de fonctionner comme avant. De son côté, l’ostéopathe va plutôt chercher à huiler et à rééquilibrer l’ensemble de la machine, afin de redonner un environnement sain au rouage problématique, et lui permettre de retrouver sa fonctionnalité.

Une curiosité : l’ostéopathe n’est pas officiellement reconnu comme un professionnel de santé, et ce bien que l’ostéopathie soit reconnue comme une discipline de santé depuis 2002. Si la nuance est subtile dans les mots, elle s’avère importante en pratique. En effet, les actes d’ostéopathie ne sont pas encadrés par le code de la santé. Par conséquent, ils ne peuvent pas être prescrits par un médecin, et ne sont donc pas remboursés par la sécurité sociale.

Côté prix, le tarif de convention d’une séance de kinésithérapie en France est de 22,26€, remboursé à hauteur de 60% par la sécurité sociale. Les honoraires d’une consultation chez un ostéopathe sont de 50 à 90€ en moyenne, et peuvent s’élever à plus de 150€. Ils sont entièrement à la charge du patient.

Si cela ne vous est pas suffisant pour choisir entre kiné et ostéo, parlez-en à votre médecin ; il saura vous orienter. Quoi qu’il en soit, rien n’empêche de tester les deux approches.

Florent

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s